Suzuki Jimny et Jeep Wrangler JV, les derniers "vrais" 4X4

Suzuki Jimny et Jeep Wrangler JV, les derniers "vrais" 4X4

Qu'est ce qu'un "vrai" 4X4 ?

À ce jour, tous les constructeurs se focalisent principalement sur le créneau SUV / Crossover.

Ces derniers reprennent deux points forts du 4X4 : la position de conduite élevée et le principe des quatre roues motrices.

Les gages de sécurité sont associés au confort d'une berline luxueuse. Cela reste malgré tout insuffisant pour satisfaire les vrais baroudeurs.

Le Suzuki Jimny et le Wrangler JL symbolisent à eux deux le vrai concept 4X4 qui a eu tant de succès dans les années 70.

Depuis la disparition du Defender, Suzuki et Jeep sont les deux dernières marques à proposer en Europe ces 4X4 reprenant le concept mécanique originel.

Alors que la Jeep reste fidèle à sa calandre à 7 ouïes, celle du Jimny 2019 reprend la forme carrée des premiers SJ des années 70.

Les deux survivants d'un chapitre de l'histoire de l'automobile

Celle qui fut à l'origine de cet engouement pour les 4X4 fut la Jeep Willys qui débarqua sur les plages durant la Seconde Guerre mondiale et était le symbole de liberté. Cette liberté donna ainsi naissance aux plaisirs et aux loisirs.

L'épopée du rallye Paris-Dakar qui a commencé dans les années 70, a beaucoup aidé à développer la notoriété du 4X4. La mise en application sur les pistes africaines ont pu confirmer l'efficacité tout terrain de ces véhicules. Ils ont ainsi pu démontrer leur robustesse.

Un concept simple

Pendant plus de 25 ans, rouler en 4X4, c'était choisir de rouler autrement qu'à 200 km/h sur l'autoroute dans une voiture où l'on se sent en sécurité.

Le 4X4 faisait appel à un châssis échelle en acier, le moteur souvent dépourvu d'électronique et tout cela reposait sur deux essieux rigides (les ponts). La grande partie de ces véhicules avaient des transmissions éprouvées qui pouvaient faire passer de 2 à 4 roues motrices et pouvait compter en cas de difficultés face au terrain sur une boite de transfert avec un rapport court.

Suzuki et Jeep : une philosophie identique

Ces deux modèles confirment bien qu'ils sont en voie d'extinction. Par la suite, il ne restera que le Suzuki, sachant que le Wrangler va prochainement passer en version hybride (PHEV).


En 2018 la présentation de ces deux nouveaux modèles a été un franc succés, autant pour les amoureux de la montagne que les citadins. Ils ont en commun trois portes, des châssis échelle classiques, les deux essieux rigides enclenchables (pont avant), des suspensions à ressorts hélicoïdaux, des boites de vitesses mécaniques, des boites de transfert à 2 rapports, des moteurs essences (Turbo pour la Jeep) et des caisses peu aérodynamiques, chacune dans un style digne de leur lignée respective et des icônes du 4X4 qu'ils sont aujourd'hui.

X
UTILISATION DES COOKIES
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant de proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.